Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Points saillants

Secteur industriel

À propos du PEEIC : Chronologie

Version des textes (HTML)

PEEIC - les 30 premières années

VEUILLEZ NOTER : Dans le tableau suivant, le prix du pétrole est en date du 11 mars 2010.

1973 CRISE DU PÉTROLE
Le prix annuel moyen du pétrole (ajusté selon l'inflation) s'élève à 22,99 $ US le baril.
1974 CRÉATION DU BUREAU DE LA CONSERVATION DE L'ÉNERGIE
Le gouvernement du Canada crée le Bureau de la conservation de l'énergie qui se voit chargé d'élaborer et de recommander un programme de conservation de l'énergie. Le prix du pétrole est presque deux fois plus élevé qu'en 1973.
1975 NAISSANCE DU PEEIC
Des représentants du gouvernement du Canada et 50 cadres supérieurs de l'industrie se réunissent pour se pencher sur la crise du pétrole.
1976 LE GOUVERNEMENT ET L'INDUSTRIE FORMENT UN PARTENARIAT
Des groupes de travail sur la conservation de l'énergie dans l'industrie canadienne sont établis; il s'agit d'un partenariat volontaire regroupant 10 secteurs de l'industrie et du gouvernement fédéral. L'objectif d'amélioration de l'efficacité énergétique pour 1980 est fixé à 12 p. 100 par rapport à 1973, année de référence.
1978 RECONNAISSANCE INTERNATIONALE DU PARTENARIAT
Le deuxième rapport annuel des groupes de travail mentionne que l'Agence internationale de l'énergie qualifie le programme de conservation de l'énergie dans l'industrie canadienne d'« exemple digne d'être imité par les autres pays membres ».
1979 OBJECTIF D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉPASSÉ
Devançant d'un an leur date cible, les industries participantes atteignent et dépassent l'objectif d'efficacité énergétique établi en 1976.
Haut
1980 LE GOUVERNEMENT MET SUR PIED LE PROGRAMME ÉNERGÉTIQUE NATIONAL
L'objectif pour 1980 ayant été atteint, un nouvel objectif d'efficacité énergétique est établi, soit une amélioration de 23 p. 100 par rapport à l'année de référence 1972. Le Programme énergétique national du gouvernement du Canada alloue des fonds supplémentaires aux groupes de travail. Le prix du pétrole est plus de quatre fois plus élevé qu'en 1973.
1982 NOUVEAU NOM ET NOUVEAU LOGO
Le programme change de nom et devient le Programme d'économie d'énergie dans l'industrie canadienne (PEEIC). Un nouveau logo est créé.
1985 10e ANNIVERSAIRE DU PEEIC
Le PEEIC célèbre son 10e anniversaire. Comme l'objectif de réduction pour 1985 a été atteint, on établit un nouvel objectif quinquennal d'amélioration de 31 p. 100 par rapport à l'année de référence.
1987 LE RAPPORT BRUNDTLAND EST PUBLIÉ
La Commission mondiale sur l'environnement et le développement publie « Notre avenir à tous ». Connu sous le nom de Rapport Brundtland, ce document présente les principes directeurs du développement durable tel qu'on le conçoit aujourd'hui.
1988 CONFÉRENCE MONDIALE SUR L'ATMOSPHÈRE EN ÉVOLUTION
Le gouvernement fédéral met fin au Programme énergétique national. Une conférence mondiale intitulée « L'Atmosphère en évolution : implications pour la sécurité du globe » est organisée par le Canada à Toronto. Cette conférence recommande que les gouvernements et le secteur industriel réduisent d'environ 20 p. 100 les émissions de dioxyde de carbone (CO2) par rapport aux niveaux de 1988. Cet objectif mondial pour 2005, précise‑t‑on, ne doit constituer qu'un premier jalon. Le prix du pétrole diminue; il est environ 4 $ plus élevé qu'en 1973.
Haut
1989 L'INDUSTRIE APPUIE LE MAINTIEN DU PEEIC
Le PEEIC et le gouvernement du Canada doivent déterminer si le programme se poursuit ou non; l'industrie reconfirme la nécessité de ce programme et entame des discussions avec le gouvernement.
1990 LE GOUVERNEMENT CRÉE LE PLAN VERT
Le Plan vert du Canada pour un environnement sain est une manifestation de l'intérêt renouvelé que le gouvernement porte au PEEIC et favorise le renouvellement d'un partenariat volontaire entre l'industrie et le gouvernement.
1991 LE PEEIC S'OUTILLE DE NOUVEAU
L'industrie et le gouvernement établissent une nouvelle organisation qui comprend des groupes de travail sectoriels, un conseil des groupes de travail et pour la première fois, un conseil exécutif qui assure une direction et conseille le ministre de l'Énergie, des Mines et des Ressources du Canada en matière d'efficacité énergétique dans l'industrie.
1992 LE CANADA SIGNE L'ACCORD DE RIO
Le Canada signe l'accord de Rio en vertu duquel il s'engage à stabiliser ses émissions de gaz à effet de serre (GES) au niveau de 1990 pour 2000. Lancement officiel du nouveau PEEIC dont l'énoncé de mission a été modifié pour tenir compte de l'amélioration de l'efficacité et des résultats économiques, d'une part, et des objectifs de réduction des émissions du Canada, de l'autre.
1994 LE PEEIC S'ENGAGE À STABILISER LES ÉMISSIONS DE CO2
Le PEEIC s'engage « à stabiliser les émissions de CO2 du secteur industriel aux niveaux de 1990 pour 2000, en supposant un taux de croissance industrielle annuelle de 2 p. 100 ou moins ». Statistique Canada et le Centre canadien de données et d'analyse de la consommation d'énergie dans l'industrie (CIEEDAC) élaborent un nouveau processus de suivi et de communication des données.
Haut
1995 DÉBUT DES INNOVATEURS ÉNERGÉTIQUES INDUSTRIELS
Lancement de l'initiative des Innovateurs énergétiques industriels (IEI) et du programme Défi-climat du Canada (Mesures volontaires et Registre). En décembre, 178 entreprises s'étaient volontairement engagées à mettre en œuvre des mesures d'efficacité énergétique, à en examiner les résultats et à en rendre compte. Quelque 15 associations professionnelles industrielles participent au PEEIC.
1997 LE CANADA SIGNE LE PROTOCOLE DE KYOTO
Le Canada signe le Protocole de Kyoto et s'engage à réduire ses émissions de GES de 6 p. 100 par rapport au niveau de 1990. Lancement de L'Enjeu PEEIC, un bulletin d'information bimensuel qui est envoyé à 55 lecteurs.
1998 LE PEEIC CONTRIBUE À L'ORGANISATION DE LA LUTTE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES
Le PEEIC participe à la Table de concertation de l'industrie à l'intérieur du Processus national sur les changements climatiques, afin d'aider le gouvernement du Canada à élaborer un plan sur les changements climatiques. Le prix du pétrole diminue à environ 7 $ de moins que les niveaux de 1973.
2001 LES PRODUCTEURS D'ÉNERGIE SE JOIGNENT AU PEEIC
Le réseau du PEEIC s'élargit et comprend maintenant des producteurs d'énergie. Le Plan d'action 2000 du gouvernement du Canada sur le changement climatique appuie l'offre de nouveaux outils et services, dont les vérifications énergétiques, l'analyse comparative par secteur et les guides sur les pratiques exemplaires.
2002 LANCEMENT DU RÉSEAU DES GESTIONNAIRES DE L'ÉNERGIE
Lancement du Réseau des gestionnaires de l'énergie du PEEIC s'adressant aux spécialistes de l'énergie du secteur industriel. L'Enjeu PEEIC est maintenant disponible sur Internet. Une évaluation indépendante du PEEIC révèle que l'augmentation de la consommation énergétique de ses participants est deux fois moindre que celle des entreprises non participantes.
Haut
2004 UNE PERSPECTIVE NOUVELLE POUR LE PEEIC
Le PEEIC compte maintenant 47 associations professionnelles et 519 Innovateurs énergétiques industriels. Le conseil exécutif du PEEIC adopte l'objectif de doubler les économies d'énergie au cours des trois prochaines années. Le prix du pétrole est presque deux fois plus élevé qu'en 1973.
2005 CÉLÉBRATION DU 30e ANNIVERSAIRE DU PEEIC
La conférence Énergie 2005 qui a lieu à Ottawa donne l'occasion de célébrer trois décennies de partenariat fructueux entre le secteur industriel et le gouvernement par l'intermédiaire du PEEIC.
2007 LES INNOVATEURS ÉNERGÉTIQUES INDUSTRIELS SONT RENOMMÉS LES LEADERS DU PEEIC
Le gouvernement du Canada présente l'initiative écoÉNERGIE sur l'efficacité énergétique et confirme son appui au PEEIC. Les innovateurs énergétiques industriels sont renommés les Leaders du PEEIC. Le prix du pétrole est presque trois fois plus élevé qu'en 1973.
2009 PRIX DE L'ACEEE REMIS AU PEEIC
Le PEEIC, en collaboration avec Manufacturiers et Exportateurs du Canada, a organisé Énergie 2009 à Toronto. Il s'agissait de la 4e conférence industrielle nationale sur l'efficacité énergétique organisée par le PEEIC, qui a attiré plus de 400 participants. Le leadership du PEEIC dans l'établissement de partenariats entre le gouvernement et l'industrie a été reconnu par un prix du American Council for an Energy-Efficient Economy (ACEEE).