Chapitre 2 - Secteur résidentiel

Élaboration des données

Statistique Canada présente les données agrégées sur la consommation d’énergie dans le secteur résidentiel dans son Bulletin sur la disponibilité et l’écoulement d’énergie au Canada (le Bulletin) [no  de cat. 57-003-X]. Afin de fournir davantage de détails sur la façon dont cette énergie est consommée, l’Office de l’efficacité énergétique (OEE) a mis au point le Modèle d’utilisation finale pour le secteur résidentiel (modèle-résidentiel). Ce modèle sert à évaluer l’évolution de la consommation d’énergie dans le secteur résidentiel canadien en répartissant la consommation d’énergie rapportée dans le Bulletin par utilisation finale, en utilisant les données annuelles sur les caractéristiques du parc de logements et sur les ventes en conjonction avec le profil d’utilisation et la consommation unitaire d’énergie du stock d’équipement. Le modèle-résidentiel subdivise les données par province, et inclut quatre types de bâtiments, cinq utilisations finales, neuf catégories de périodes de construction de maisons et six types de combustible. Certaines données d’utilisation finale sont également réparties en fonction du type d’équipement.

Les caractéristiques des ménages sont basées sur l’Enquête sur l’équipement ménager pour les années précédant 1997 et sur l’Enquête sur les dépenses des ménages de Statistique Canada pour 1997 et les années ultérieures. Ces deux enquêtes collectent des données similaires, mais utilisent des méthodologies différentes et, par conséquent, un important traitement des données a dû être effectué afin de fusionner l’information. Comme Statistique Canada a cessé de publier des données sur le parc de logements vacants en 2001, les estimations du parc de logements pour 2001 et les années ultérieures tiennent compte du nombre de maisons, des nouvelles constructions achevées et des unités d’habitation démolies. Les données relatives aux surfaces de plancher sont obtenues en regroupant les estimations sur le parc de logements et les données de deux autres enquêtes réalisées par Statistique Canada : l’Enquête des permis de bâtir et l’Enquête sur l’utilisation de l’énergie par les ménages (EUEM).

L’information relative à la consommation d’énergie provient de données collectées par diverses associations industrielles, de même que par des études externes. Nous avons utilisé tout particulièrement les données provenant de l’Association of Home Appliance Manufacturers Canada, de l’Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération, de la Base de données sur la technologie de l’énergie développée par Marbek Resource Consultants Ltd, ainsi que de l’expertise des employés de l’OEE.

Dans le modèle-résidentiel, on tient également compte de l’incidence des conditions météorologiques sur la demande en énergie dans le secteur résidentiel. On utilise le nombre de degrés-jours de chauffage des Valeurs mensuelles des degrés-jours au-dessous de 18,0 °C et le nombre de degrés-jours de réfrigération des Valeurs mensuelles des degrés-jours au-dessus de 18,0 °C, deux rapports publiés par Environnement et Changement climatique Canada.

Les prix du mazout de chauffage dans le secteur résidentiel, lesquels sont des moyennes pondérées des prix régionaux, sont extraits du tableau 326-0009 (CANSIM) et les prix du gaz naturel sont tirés du tableau 129-0003 (CANSIM) de Statistique Canada. Les prix de l’électricité dans le secteur résidentiel représentent une moyenne pondérée des données tirées de la publication d’Hydro-Québec intitulée Comparaison des prix de l’électricité dans les grandes villes nord-américaines.

Les chiffres des tableaux étant arrondis, ils peuvent ne pas correspondre aux totaux ou aux taux de croissance indiqués.