Chapitre 5 - Secteur des transports

Élaboration des données

Les données agrégées sur la consommation d’énergie dans le secteur des transports sont tirées du Bulletin sur la disponibilité et l’écoulement d’énergie au Canada (le Bulletin) publié par Statistique Canada (no de cat. 57-003-X). D’autres sources offrant des données plus spécifiques permettent à l’Office de l’efficacité énergétique de répartir l’utilisation de l’énergie par mode de transport, comme on le verra ci-dessous.

Au moyen des données sur le parc de véhicules, l’économie de carburant et les distances moyennes parcourues, le Modèle d’utilisation finale pour le secteur des transports (modèle-transport) permet d’obtenir des estimations préliminaires de la consommation d’énergie sur route par type de véhicule. On étalonne ensuite ces estimations préliminaires pour qu’elles concordent avec les données du Bulletin, de manière à obtenir des estimations définitives sur la quantité d’énergie consommée pour le transport routier.

Les données agrégées sur la consommation d’énergie pour le transport non routier (ferroviaire, aérien et maritime) proviennent directement du Bulletin. Les données relatives au transport ferroviaire et aérien sont réparties afin de distinguer le transport des voyageurs de celui des marchandises d’après les données des rapports suivants de Statistique Canada : Le transport ferroviaire au Canada (no de cat. 52-216-X), Aviation civile canadienne (no de cat. 51-206-X), Aviation : bulletin de service (no de cat. 51-004 X) et les mises à jour du Système canadien d’information socioéconomique (CANSIM). Le document The Climate Change Air Sub-Group Report : Mueller International Inc., publié en juillet 1999 par Sypher, a également servi à la répartition de l’énergie utilisée pour le transport aérien des voyageurs et pour celui des marchandises.

Les données relatives au parc automobile utilisées dans le modèle-transport proviennent principalement de R. L. Polk & Co. et de DesRosiers Automotive Consultants Inc. Plus précisément, elles ont été tirées de deux bases de données, soit le Recensement des véhicules en service au Canada (RVSC) et le Trucking Industry Profile (TIP). Les documents de Statistique Canada intitulés Véhicules automobiles : immatriculations (tableau 403-0004 CANSIM) et Enquête sur les véhicules au Canada (EVC) (no de cat. 53-223-X), ainsi que la publication Transportation Energy Data Book, Edition 25, du département de l’Énergie des États-Unis, ont été utilisés pour effectuer une extrapolation des données historiques sur les parcs de voitures et de camions des années pour lesquelles le RVSC et/ou le TIP n’étaient pas disponibles. Les renseignements relatifs au parc d’autobus ont été subdivisés par industrie d’autobus, selon les publications suivantes de Statistique Canada : Statistique du transport des voyageurs par autobus et du transport urbain (STV) (no de cat. 53-215-X), Bulletin de service – transport terrestre et maritime (no de cat. 50-002-X) ainsi que les mises à jour du CANSIM.

Les données relatives aux ventes de voitures et de camions sont dérivées des registres d’immatriculation des nouveaux véhicules de R. L. Polk & Co., ainsi que de la publication Ventes de véhicules automobiles neufs de Statistique Canada (no de cat. 63-007-X).

L’économie de carburant des voitures et des camions légers neufs, mesurée en laboratoire, est calculée au moyen du Système d’information sur l’efficacité des véhicules (SIEV) de Transports Canada. Ces données du SIEV ont été combinées aux données relatives aux ventes provinciales obtenues de DesRosiers Automotive Consultants Inc., de manière à obtenir des valeurs moyennes provinciales pour chaque année modèle. La consommation de carburant des camions moyens et lourds pour les années antérieures à 1998 est fondée sur le rapport Heavy-Duty Truck Fuel Economy and Annual Mileage in Canada (Energy and Environmental Analysis, Inc., mars 2001) préparé pour Ressources naturelles Canada (RNCan). Les données sur les années plus récentes ont été tirées de l’EVC, tandis que les données historiques ont été extrapolées de manière à correspondre aux sources mentionnées précédemment. L’efficacité énergétique sur route des autobus est basée sur la STV.

L’Enquête nationale sur l’utilisation des véhicules privés (d’octobre 1994 à septembre 1996) et l’EVC, réalisées par Statistique Canada pour RNCan et Transports Canada, ont fourni les distances moyennes parcourues par les automobiles et les camions. Les données sur la distance moyenne parcourue par les camions moyens et lourds à partir de 2000 proviennent de l’EVC, tandis que celles des années antérieures s’inspirent des tendances décrites dans Le camionnage au Canada no de cat. 53-222-X), pour les camions lourds, et des données issues du modèle-transport de 2004, pour les camions moyens. Les estimations relatives aux motocyclettes sont fondées sur l’information provenant du département des Transports des États-Unis et sur les hypothèses du modèle-transport lui-même.

Les données portant sur le taux d’occupation des automobiles et des camions légers sont essentielles au calcul des voyageurs-kilomètres parcourus. Depuis 1999, les taux d’occupation proviennent des données de l’EVC. Les tendances observées dans l’enquête sur les ceintures de sécurité de Transports Canada (de 1992 à 2002) et des renseignements sur la population totale et sur le parc de véhicules ont servi à l’extrapolation des données historiques pour la période de 1976 à 1998. Les données portant sur le taux d’occupation des motocyclettes proviennent du département des Transports des États-Unis. Enfin, les taux d’occupation des autobus proviennent de l’EVC et de la STV. En ce qui concerne le transport non routier, les données relatives aux voyageurs-kilomètres sont directement tirées des publications Le transport ferroviaire au Canada et Aviation civile canadienne, pour le transport ferroviaire et aérien respectivement.

Les données sur les tonnes-kilomètres des camions légers et moyens sont calculées en fonction d’une hypothèse du modèle-transport touchant le facteur de chargement, tandis que les données sur les tonnes-kilomètres des camions lourds proviennent de la publication Le camionnage au Canada : Enquête sur l’origine et la destination des marchandises transportées par camion, qui ont été ajustées par la suite en fonction d’une hypothèse du modèle-transport. Quant aux données sur les tonnes-kilomètres des véhicules non routiers, elles proviennent des publications Aviation civile canadienne et Le transport ferroviaire au Canada, ainsi que de la division responsable des prévisions et des données en matière de transport terrestre et maritime de Transports Canada, pour le transport aérien, ferroviaire et maritime respectivement.

Les prix de l’énergie dans le secteur des transports (essence automobile et huile combustible pour diesel) représentent les moyennes pondérées des prix régionaux tirés du tableau 326-0009 (CANSIM) de Statistique Canada. Les autres indices de prix relatifs au secteur des transports proviennent du tableau 326-0021 (CANSIM) de Statistique Canada.

Au Canada, la disponibilité des données sur le biocarburant est limitée (elles ne figurent pas dans les rapports). Dans l’édition 2014 de ce guide, on suppose que la consommation de biodiesel n’existait pas avant 2001. À partir de 2001, le biodiesel pourrait avoir été disponible au Canada, mais il n’existe pas de données publiées à cet égard. Quant à l’éthanol, il n’existe pas de données publiées avant 2005, même si l’éthanol était possiblement disponible à cette époque.

Les chiffres des tableaux étant arrondis, ils peuvent ne pas correspondre aux totaux ou aux taux de croissance indiqués.