Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Résidentiel - Personnel

L'installation de votre foyer à gaz

Choix de l’emplacement du foyer afin d’optimiser son efficacité
Système d’évacuation du foyer à gaz

Dans un grand espace, comme une maison, un foyer à gaz ne constitue pas une source de chauffage principale efficace; il vaut généralement mieux se procurer un appareil de chauffage efficace. Cependant, si vous avez l’intention d’utiliser un foyer à gaz comme source de chauffage secondaire, l’étiquette ÉnerGuide peut vous aider à choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins. Un foyer à gaz efficace peut réduire la consommation globale d’énergie et les factures de chauffage d’une maison lorsqu’il est situé dans un des endroits les plus fréquentés de la maison d’où la chaleur peut rejoindre les autres pièces. Vous trouverez l’étiquette Énerguide pour les foyers à gaz dans le matériel publicitaire portant sur les foyers, dont des dépliants promotionnels ou des sites Web.

Si vos plans de construction ou de rénovation comprennent l'installation d'un foyer à gaz efficace, prenez quelques instants pour prévoir votre installation afin que le foyer puisse contribuer avec efficacité à vos besoins en chauffage. Installez le foyer dans une partie de la maison où il sera visuellement attrayant et où vous et votre famille passez le plus de temps, afin de profiter le plus possible de la chaleur qu'il émet. Il s'agit habituellement, au rez-de-chaussée, de la salle de divertissement, de la salle à manger, du salon ou de la cuisine.

La disposition des pièces affectera la capacité du foyer de fournir de la chaleur aux autres parties de la maison. Si vous construisez une nouvelle maison, envisagez une disposition qui tourne autour du foyer. Une conception ouverte où il y a peu de murs pour séparer les pièces du rez-de-chaussée permettra à la chaleur de se déplacer du foyer vers les autres pièces. Un puits d'escalier accessible permettra aussi à la chaleur de monter à l'étage.

Les foyers efficaces à gaz naturel peuvent être un bon moyen de réduire les coûts de chauffage et d'améliorer le niveau de confort dans les maisons chauffées à l'aide de plinthes électriques. Les plinthes installées dans les pièces éloignées peuvent maintenir ces endroits à des températures acceptables, créant en fait des « zones » à l'intérieur de la maison, le foyer à gaz fournissant la plus grande partie de la chaleur « confortable » au reste de la maison. Un foyer bien situé et bien conçu peut fournir plus de la moitié de la demande conventionnelle de chauffage d'une maison standard tout en étant un attrait visuel et en produisant une atmosphère agréable.

Si la disposition de votre maison fait que le meilleur emplacement pour le foyer est contre un mur extérieur, essayez de construire le foyer à l'intérieur de l'enveloppe de la maison. Si cela est impossible, envisagez d'utiliser un foyer ayant une boîte extérieure isolée. L'isolation est aussi importante pour un foyer à gaz installé dans une cavité à foyer existante sur un mur extérieur afin d'éliminer la perte directe de chaleur du foyer à travers le mur extérieur.

Une autre façon de minimiser la perte de chaleur est de situer le foyer et la cheminée contre un mur intérieur. En entourant l'évent d'air chaud plutôt que froid, vous assurez une meilleure circulation et réduisez les possibilités que la maison devienne une meilleure cheminée que la cheminée elle-même.

La maison comme cheminée

La cheminée qui fonctionne est une colonne d'air chaud ou de gaz entourée d'air extérieur plus froid. L'air ou le gaz chaud du conduit de fumée étant plus léger que l'air extérieur, qui est froid et dense, s'élève en produisant un effet naturel de tirage. En hiver, votre maison est aussi une colonne d'air chaud léger qui crée son propre tirage. En fait, l'air chaud tend à monter, créant des pressions plus élevées au haut de la maison et plus basses au niveau inférieur de la maison.

Lorsqu'un foyer à gaz non scellé (à évacuation indirecte) a été installé dans une maison qui a une pression inférieure à celle de l'extérieur, la maison peut devenir une cheminée plus efficace que la cheminée du foyer elle-même, particulièrement si la cheminée est située sur un mur extérieur. Plutôt que d'utiliser la cheminée pour envoyer à l'extérieur les gaz de combustion, l'air peut être aspiré dans la maison par la cheminée. Cet écoulement inverse de l'air peut causer le déversement à l'intérieur de la maison des gaz de combustion provenant du foyer ou d'autres appareils de combustion, créant des problèmes dangereux de qualité de l'air intérieur.

Si vous devez installer le foyer à gaz au sous-sol, un foyer à évacuation directe est probablement votre meilleur choix, puisqu'il n'est pas nécessaire d'installer une cheminée. L'évacuation d'un tel foyer peut s'effectuer par un mur latéral de la maison au-dessus de la fondation; il est scellé pour empêcher des déversements de produits de combustion ou pour que l'air de combustion ne provienne pas du système central de chauffage ou du chauffe-eau. Envisagez sérieusement d'isoler le sous-sol avant d'y installer un foyer. Puisqu'il sera plus difficile de distribuer la chaleur, prévoyez un foyer à faibles intrants ou qui a des conduits pour transférer la chaleur ailleurs.

Système d’évacuation du foyer à gaz

L’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre au moment d’acheter un nouveau foyer à gaz est la façon dont vous assurerez l’évacuation des gaz – autrement dit, comment veiller à l’évacuation des gaz de la boîte de combustion vers l’extérieur? Il existe trois possibilités : l'évacuation par tirage naturel, l'évacuation mécanique et l'évacuation directe.

Un foyer à évacuation directe aspire directement par un tuyau l'air extérieur de combustion dans la boîte de combustion et les produits de combustion sont évacués par un autre conduit. Les foyers sont scellés et il ne faut donc pas d'air de la pièce pour la combustion, et cela ne produit aucune perte d'air chaud de la pièce vers l'extérieur. De plus, le fait qu’il n’y ait aucune perte d’air chaud de la pièce vers l’extérieur rend les appareils plus éconergétiques.

Les foyers à évacuation directe sont normalement installés sur un mur extérieur, le conduit d'évacuation traversant directement le mur, bien que certains modèles aient été approuvés pour utilisation avec des conduits d'évacuation prolongés horizontaux et verticaux.

L’évacuation par tirage naturel utilise une cheminée verticale pour profiter du fait que l’air chaud monte, ce qui cause le tirage naturel des gaz de combustion chauds dans la cheminée et vers l’extérieur. Ces foyers sont dotés d’un coupe tirage qui nécessite de l’air additionnel de la maison pour isoler le brûleur des fluctuations de la pression extérieure.

Les foyers à tirage naturel utilisent normalement un évent de type B, ou dans une cheminée existante, une enveloppe métallique approuvée qui comprend un évent de type B ou une enveloppe en métal flexible.

Moins courante est l’option à évacuation mécanique, qui fait appel à un ventilateur électrique pour aider à évacuer les produits de combustion. L’évacuation mécanique permet d’installer des foyers dans des endroits de la maison où l’on ne peut pas installer un conduit traditionnel. Ce système peut améliorer l’efficacité du foyer et utilise moins d’air de la maison, puisqu’un coupe tirage n’est pas requis.

AVERTISSEMENT : Évitez les foyers à gaz sans évacuation (simili bûches au gaz). Comme le dit leur appellation, ces appareils ne sont dotés d’aucune capacité d’évacuation : des sous produits nocifs de la combustion, dont le monoxyde de carbone, possiblement mortel, sont diffusés directement dans votre maison. Dans nos maisons canadiennes étanches, ces appareils ne sont pas seulement inacceptables, ils peuvent être dangereux. Ils peuvent par ailleurs faire entrer dans la maison de l’humidité indésirable.

Foyer à gaz à évacuation directe doté d'un conduit d'évacuation vertical coaxial

Foyer à gaz à évacuation directe doté d'un conduit d'évacuation vertical parallèle
Foyer à gaz à évacuation directe

L'évacuation peut être coaxiale ou parallèle

  • L'évacuation coaxiale utilise deux conduits concentriques. Le conduit extérieur apporte l'air de combustion de l'extérieur et le conduit intérieur évacue les produits de combustion. C'est la méthode normalement utilisée pour l'évacuation à travers le mur.
  • L'évacuation parallèle utilise deux conduits totalement distincts : un apportant l'air extérieur de combustion et l'autre évacuant les produits de combustion. Cette méthode est utilisée le plus souvent lorsque l'espace est restreint parce qu'on a inséré un foyer à gaz dans une cavité et une cheminée existantes, ou dans le cas où de longues distances d'évacuation et des températures froides risquent de rendre la condensation et la formation de glace problématiques.

Pour être installé dans une maison R-2000*éconergétique, un foyer à gaz doit être évacué directement (scellé) ou mécaniquement. Cela fournit un niveau additionnel de protection contre les fuites de produits de combustion et aide à accroître l'efficacité du foyer.