Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Résidentiel - Personnel

Menu

Si vous envisagez acheter un nouvel appareil de chauffage, il vaut mieux en apprendre autant que possible sur ce type de produits. Avec les renseignements appropriés, vous pourrez faire des choix éclairés qui vous permettront d’économiser et de protéger l’environnement.

La cote ÉnerGuide vous permet de déterminer les produits les plus éconergétiques offerts au Canada. Les liens ci après vous permettront d’obtenir des renseignements supplémentaires sur des questions spécifiques.


Foyers à gaz – Introduction

Types
Installation

Dans un grand espace, comme une maison, un foyer à gaz ne constitue pas une source de chauffage principale efficace; mieux vaut se procurer un générateur d’air chaud efficace. Cependant, si vous avez l’intention d’utiliser un foyer à gaz comme source de chauffage secondaire, l’étiquette ÉnerGuide peut vous aider à choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins. Vous trouverez cette étiquette dans le matériel publicitaire portant sur les foyers, dont des dépliants promotionnels ou des sites Web.

Foyers à gaz et efficacité énergétique

Les foyers à gaz sont très prisés, aussi bien à l’achat d’une nouvelle maison que lorsqu’on entreprend des rénovations. Cependant, le rendement des modèles actuellement vendus sur le marché était de 30 à 70 p. 100 selon la norme canadienne (CSA P.4.1-02, « Méthode d’essai pour mesurer l’efficacité annuelle des foyers »). Pour comparer des foyers adéquatement, il importe de considérer leur cote d’efficacité énergétique (EEF).

Les foyers à gaz, comparativement aux foyers au bois classiques, offrent de nombreux avantages en tant que sources de chauffage secondaires :

  • Ils sont plus faciles à utiliser et exigent moins de travail que les foyers au bois classiques
  • Ils comprennent un interrupteur marche/arrêt commode et l'alimentation constante en combustible. Avec un foyer à gaz, vous n'avez pas à vous soucier de la braise lorsque vous montez vous coucher : quand on coupe l'alimentation en gaz, le feu s'éteint immédiatement.
  • Ils éliminent la nécessité de nettoyer l'âtre et ne salissent pas la maison - aucune cendre, pas de copeaux de bois, d'écorce, de fumée ou autres résidus produits par un feu de bois.
  • Les foyers à gaz à évacuation directe sont des appareils de combustion scellés; le risque que des gaz de combustion se répandent dans la maison est donc très faible. De plus, leur efficacité est améliorée par le fait qu’ils n’utilisent pas l’air de la maison pour assurer la combustion.
  • Comparés aux foyers au bois, les foyers à gaz à évacuation vers l’extérieur produisent beaucoup moins d’émissions de monoxyde de carbone et de particules.

Quels types de foyers à gaz sont offerts aujourd’hui?

Ces dernières années, la technologie des foyers à gaz a réalisé d’importants progrès. Votre choix dépendra de votre situation et de vos préférences. Trois grandes sortes de foyers à gaz sont faciles à trouver au Canada: les foyers encastrables, les foyers fabriqués en usine (à dégagement nul) et les foyers autonomes. Le plus grand défi auquel vous devrez faire face sera de choisir dans la vaste gamme de modèles qu'on vous propose un foyer qui est aussi efficace que possible et qui répond à vos besoins particuliers.?

Foyer à gaz installé à la place d'un foyer au bois

  • Les foyers à gaz encastrables s’installent dans une cavité existante de foyer, pour convertir un foyer au bois en un foyer à gaz ou au propane. Le brûleur à gaz et les simili-bûches sont contenus dans une boîte à combustion spéciale en métal qui s'insère dans la cavité existante du foyer. Le devant est en verre et entouré d'un cadre décoratif en métal. Lorsqu'on installe un foyer à gaz, il faut refaire le chemisage de la cheminée existante en y insérant un évent approuvé.

Foyer à gaz à évacuation directe et à dégagement nul

  • Foyers fabriqués en usine. Les foyers à gaz à dégagement nul sont utilisés dans les installations où il n'existe pas de cavité de foyer, pendant la construction de la maison neuve ou dans le cadre d'un projet de rénovation. Les simili-bûches et le brûleur sont dans leur propre boîte à combustion, qui est entourée d'une paroi intérieure et extérieure. Ce genre de foyer à gaz peut être installé à l'intérieur de l'enveloppe de la maison et même contre un mur extérieur. Il faut suivre attentivement les instructions du manufacturier pour s’assurer des dégagements adéquats des matériaux combustibles et que des conduits d’évents approuvés sont utilisés.

  • Les foyers à gaz autonomes ressemblent à certains des nouveaux poêles à bois. Ils ont tendance à être plus efficaces dans la production de chaleur pour la maison puisque toutes leurs surfaces sont exposées et qu’aucune chaleur n’est perdue dans la cheminée ou dans les cavités murales.

Les devants en verre utilisés sur tous ces foyers à gaz peuvent être fabriqués en verre trempé ou en vitrocéramique. La vitrocéramique réussit un peu mieux à transmettre la chaleur de la radiation infrarouge dans la pièce. Toutefois, son principal avantage réside dans le fait qu'elle peut mieux résister aux températures plus élevées associées aux appareils scellés.

Installation

Peu importe le type choisi, il faut le faire installer par un professionnel en chauffage. On doit également prêter une attention particulière à la façon dont les gaz du foyer sont évacués. Il s’agit d’une question de sécurité et d’efficacité énergétique. Plus de détails sur l’installation.

Détecteurs de monoxyde de carbone

Les maisons modernes étant plus étanches et équipées de systèmes plus puissants d’évacuation de l’air, il y a de plus fortes chances que les produits de la combustion, contenant parfois du monoxyde de carbone, un gaz mortel, puissent demeurer dans la maison et s’accumuler à des niveaux dangereux. Un détecteur de monoxyde de carbone homologué, placé près des appareils à combustion, comme l’appareil de chauffage, le foyer, les appareils de chauffage autonomes, les poêles à bois et les réfrigérateurs au gaz naturel ou au propane, déclenchera un signal d’alarme afin de vous avertir de prendre immédiatement les mesures qui s’imposent.

Les symptômes d’un début d’empoisonnement au monoxyde de carbone (CO) sont semblables à ceux de la grippe : maux de tête, léthargie, nausée. Si votre détecteur de CO se déclenche et que vous éprouvez ces symptômes, il faut quitter la maison sans tarder, avertir votre compagnie de distribution de gaz et consulter un médecin.

Si vous avez un foyer ordinaire, donc plus susceptible aux fuites de monoxyde de carbone, il serait sage d’installer un détecteur de CO près du foyer.