Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Résidentiel - Personnel

Menu

Consommation en mode veille

Initiatives pour réduire la consommation en mode veille

Les initiatives du Canada

  • En octobre 2006, le gouvernement du Canada a publié un Avis d'intention de réglementer les émissions atmosphériques. Ceci a mené à la publication du Programme de réglementation sur la qualité de l'air, qui affirmait l'intention du Canada de réglementer la consommation d'énergie en mode veille.
  • Le Canada a adopté une nouvelle méthode d'essai pour mesurer la consommation d'énergie en mode veille; CAN/CSA-62301:07.
  • En 2007, le Canada a commandé une étude afin de mesurer la consommation d'énergie en mode veille des produits électroniques de consommation se trouvant sur les étagères des magasins canadiens de vente au détail. Vingt-cinq catégories de produits, pour un total de près de 900 produits individuels, ont été mesurées.
  • En vertu d'une modification proposée au Règlement sur l'efficacité énergétique du Canada, les produits audio compacts, les téléviseurs et les appareils vidéo se verront imposer des limites de consommation en mode veille.
  • Actuellement, certains appareils intègrent déjà les exigences en matière de consommation d'énergie en mode veille à leurs limites de consommation énergétique. Ces exigences sont notamment appliquées aux lave-vaisselle, aux cuisinières et aux climatiseurs portatifs.
  • Toutes les nouvelles normes d'essai canadiennes qui comprennent l'évaluation de la consommation d'électricité tiennent maintenant compte de l'évaluation de la consommation d'énergie en mode veille, dans leurs procédures d'essai.
  • Le Canada participe au programme ENERGY STAR, dirigé par l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis.
  • Le Canada, le Mexique et les États-Unis, membres du Groupe de travail nord-américain sur l'énergie, cherchent à harmoniser leurs efforts dans le but de limiter la consommation d'énergie en mode veille.
  • Le Canada est actif et collabore avec le Comité du partenariat Asie-Pacifique et l'Agence internationale de l'énergie à des études afin de mesurer et de mieux comprendre la consommation d'énergie en mode veille.

Le règlement sur la consommation d'énergie en mode veille proposé par Ressources naturelles Canada se concentre sur différentes catégories de produit. Le Canada propose une approche en deux volets, dont le premier se concentrerait sur les limites établies quant à la consommation d'énergie en mode veille pour chaque catégorie. Il devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2010. Le second volet entrera en vigueur en janvier 2013, et imposera des limites plus rigoureuses en matière de consommation d'énergie en mode veille. Le règlement fédéral proposé par RNCan est harmonisé avec la Californie, quant aux normes de son premier volet, et à l'Europe, quant à celles de son second volet. Le Canada explore la possibilité d'utiliser un règlement horizontal (tous les produits utilisant la consommation d'énergie en mode veille devraient satisfaire à un niveau de performance énergétique minimal, mais des exceptions seraient accordées, au besoin). Ce règlement horizontal est recommandé par l'Agence Internationale de l'Énergie (l'AIE).

Le tableau suivant montre les niveaux de consommation d'énergie dont on a tenu compte pour chaque volet :

Type de produit Limite de
consommation
d'énergie en mode
veille du volet 1
Limite de
consommation
d'énergie en mode
veille du volet 2
Produit audio compact 3 W 1 W
Téléviseur 4 W 1 W
Équipement vidéo 3 W 1 W

Afin de demeurer à l'affût des Règlements sur l'efficacité énergétique de RNCan, nous vous invitons à consulter :
http://oee.nrcan.gc.ca/reglement/projet.cfm

L'objectif du règlement proposé sur la consommation d'énergie en mode veille

Réduire la quantité d'énergie que les produits utilisent quand :

  1. Ils ne sont pas en train d'exécuter leur fonction principale, mais « attendent » d'être réactivés à cette fonction. Les minuteries, télécommandes, signaux éloignés et capteurs internes en sont des exemples.
  2. Ils affichent une certaine forme de produit ou le temps (p. ex., lampes témoins, horloges, écrans d'état).
  3. Ils ont besoin d'un capteur pour fonctionner (thermostat, détecteur de mouvement).

Bénéfices pour l'environnement de la règlementation proposée

L'adoption d'une politique à un watt sur la consommation d'énergie en mode veille pour la plupart des appareils électroniques signifie des économies d'énergie substantielles.

  Coûts
d'électricité au
niveau national
(millions de dollars)
Réduction
des GES
(gaz à effet
de serre)
(Mt de CO2)
Consommation moyenne d'énergie en mode veille des ménages, en supposant que tous les appareils étaient semblables aux produits testés en 2007 497 $ -
Consommation moyenne d'énergie en mode veille des ménages, en supposant que tous les appareils consomment moins d'un watt. 133 $ -
Économies 364 $ 1,8

Initiatives internationales pour réduire la consommation d'énergie en mode veille

  • Australie
    • Objectif national d'un watt pour tous les produits d'ici 2012-2013, pour les appareils et l'équipement électronique.
  • Chine
    • Inclut le critère du mode veille dans son sceau d'homologation de plusieurs produits comme les téléviseurs, les DVD, les imprimantes et les copieurs. Son programme s'aligne presque avec ENERGY STAR au niveau international, de nombreux produits et critères sont similaires. En outre, une politique d'approvisionnement obligatoire pour les ministères et l'administration locale a été adoptée en 2007.
  • L'Union européenne
    • Elle a fait passer la Directive en matière d'écoconception en 2005, qui établit des procédures afin d'imposer des normes minimales d'efficacité pour les produits consommant de l'énergie.
    • Le Règlement sur la consommation d'énergie en mode veille est entré en vigueur en janvier 2010, et deviendra encore plus rigoureux en 2013.
    • De plus, elle a une étiquette semblable à l'étiquette ÉnerGuide.
  • Inde
    • Elle a déjà implanté un programme d'étiquetage pour les réfrigérateurs, les airs climatisés, les lampes tubulaires fluorescentes et les transformateurs. Elle ajoute d'autres produits à ce programme chaque année.
  • Corée
    • De plus en plus de produits électroniques doivent porter une étiquette de mise en garde (Programme « Energy Boy ») s'ils ne satisfont pas aux normes rigoureuses en matière de consommation d'énergie en mode veille. Une étiquette facultative d'économie d'énergie peut être ajoutée aux appareils électroniques qui satisfont à la norme en matière de consommation d'énergie en mode veille. Le dynamisme constant dont la Corée fait preuve, en introduisant de nouvelles politiques et mesures ciblant les problèmes précis que pose une consommation en mode veille excessive, en a fait le chef de file mondial.
  • Japon
    • Réglemente efficacement la consommation d'énergie en mode veille au moyen du programme Top Runner. Il y a actuellement sept catégories de produits qui comprennent des exigences liées au mode veille, dans leurs objectifs de rendement énergétique globaux. De plus, il y a une gamme d'accords volontaires mis en place avec l'industrie, afin de minimiser la consommation d'énergie en mode veille à un watt ou moins.
  • Taïwan
    • Met actuellement en œuvre la première phase de sa consommation d'énergie en mode veille à deux watts pour les lecteurs de DVD, les ordinateurs personnels, les chaînes stéréo intégrées, les fours à micro-ondes, les boîtiers décodeurs pour télévision, les modems LNPA et les téléviseurs numériques. La seconde phase vise l'introduction de règlements en vertu desquels les dispositifs électroniques devront satisfaire à l'exigence d'un watt, en mode veille, d'ici 2012.
  • États-Unis
    • Le département de l'Énergie des États-Unis prépare un règlement national pour une gamme d'appareils et de produits électroniques de consommation qui inclura la consommation d'énergie en mode veille. Leur approche est verticale : les procédures d'essai qu'ils élaborent comprennent la consommation d'énergie en mode veille, et des normes subséquentes établiront des critères pour la consommation totale d'énergie.
  • Agence Internationale de l'Énergie
    • L'Agence Internationale de I'Énergie est une organisation qui agit à titre de conseillère en politiques sur l'énergie pour ses 28 pays membres. En 1999, l'AIE a proposé que tous les pays harmonisent leur politique sur l'énergie afin de réduire la consommation en mode veille, fixant l'objectif à 1 watt par appareil. En 2005, l'objectif de 1 watt de l'AIE a été approuvé par les leaders du G8.