Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Résidentiel - Personnel

Éléments de fenêtres et de puits de lumière

Matériaux des cadres et des châssis

Une fenêtre se compose d’un vitrage, d’un cadre et d’un châssis. Le vitrage est maintenu en place dans le châssis, lequel est placé dans le cadre. Les cadres et les châssis sont fabriqués à partir de divers matériaux et combinaisons de matériaux.

Les fenêtres et les puits de lumière de bonne qualité peuvent être composés de divers matériaux, chacun ayant des caractéristiques différentes :

  • L’aluminium est résistant et durable, exige peu d’entretien et ne se déforme pas. Toutefois, les cadres et les châssis en aluminium doivent être munis de bons coussins thermiques pour réduire la perte de chaleur par conduction.
  • La fibre de verre offre un excellent rendement thermique, est durable et exige un minimum d’entretien. Les sections creuses des cadres et des châssis peuvent être remplies de mousse isolante pour réduire encore davantage la perte de chaleur.
  • Le vinyle offre un bon rendement thermique et est facile d’entretien. On doit toutefois renforcer les fenêtres de grandes dimensions pour en améliorer la résistance, et certains matériaux de renforcement peuvent accroître les pertes thermiques par conduction. Les sections creuses des cadres de vinyle peuvent également être remplies de mousse isolante.
  • Les cadres en bois massif ont une bonne valeur isolante et résistance structurale, mais ils doivent être protégés contre les intempéries, soit au moyen d’une peinture ou d’une teinture normale ou de revêtements et de finis appliqués en usine et faciles d’entretien.
  • Les cadres et châssis de matériaux mixtes sont faits de deux matériaux ou plus, tirant ainsi le meilleur parti des avantages qu’offre chaque matériau.
  • Les cadres et châssis en matériaux composites sont faits de matériaux qui ont été mélangés afin que les propriétés de deux matériaux ou plus se retrouvent dans un seul produit.

Les fenêtres, portes et puits de lumière peuvent être comparés en fonction de leur rendement énergétique et de leur étanchéité.

Vitrages

Le vitrage est le terme générique qui désigne le matériau transparent – habituellement le verre – d’une fenêtre, d’une porte avec fenêtre ou d’un puits de lumière. Ces produits peuvent être à vitrage simple (un carreau de verre), double (deux carreaux) ou triple (trois carreaux).

Vitrages

Le principal avantage des vitrages multiples est que les espaces entre les différentes couches de verre peuvent être remplis d’air, et l’air constitue un bon isolant. Au Canada, toutes les maisons devraient être munies à tout le moins de vitrages isolants doubles. Dans plusieurs régions, il peut être plus avantageux d’ajouter un troisième panneau de vitre aux fenêtres existantes de façon à réduire les pertes de chaleur et à augmenter la température des vitres intérieures, ce qui assurera un meilleur confort, de même qu’une une réduction de la condensation et du bruit.

La plupart des fabricants offrent maintenant des produits munis d’un revêtement de verre énergétique, c’est-à-dire une mince couche métallique invisible appliquée directement sur la surface du verre. Ce revêtement permet à l’énergie thermique du soleil de pénétrer dans la maison tout en réfléchissant la chaleur produite à l’intérieur de la maison dans l’espace d’habitation, un avantage évident en hiver.

munis d’un revêtement de verre énergétique

En été, les revêtements de verre énergétique empêchent la chaleur qui émane des objets à l’extérieur de la maison, comme la chaussée et les bâtiments, d’entrer dans l’espace d’habitation, ce qui aide à garder l’intérieur plus frais. Une fenêtre à double vitrage avec un revêtement de verre énergétique offre une valeur d’isolation sensiblement équivalente à celle d’une fenêtre à triple vitrage standard, mais à un poids moindre et à un coût habituellement moins élevé.

Soleil EstivalSoleil Hivernal

Verre autonettoyant

Il s’agit d’un produit qui a récemment fait son apparition sur le marché. Il consiste en un revêtement spécial ajouté sur la surface extérieure du vitrage et sur lequel rien ne restera collé en présence d’eau. Si la surface vitrée est dans un endroit où elle ne reçoit pas d’eau du tout ou pas assez fréquemment pour se nettoyer, il suffit de l’asperger d’un léger jet d’eau avec un tuyau d’arrosage pour entamer le processus de nettoyage. Toutefois, il est à noter que ce revêtement peut s’érafler facilement. L’utilisation de verre autonettoyant ne modifie en rien l’efficacité énergétique de la fenêtre.

Gaz de remplissage

La plupart des fabricants offrent des vitrages remplis de gaz inerte pour en accroître la résistance thermique et réduire les pertes d’air. Le gaz utilisé est inodore, incolore et non toxique. Dans des conditions normales, il restera à l’intérieur du vitrage pendant plusieurs années. L’argon est le gaz le plus couramment utilisé, mais le krypton peut également être utilisé, surtout dans des produits à vitraux triples.

L’argon transmet peu la chaleur. De plus, parce qu’il est plus lourd que l’air, toute chaleur qu’il ne capte pas devient piégée entre les carreaux de verre.

Le krypton offre un rendement légèrement supérieur à l’argon. Par conséquent, les carreaux de verre peuvent être plus rapprochés, ce qui exigera une moins grande quantité de ce gaz dispendieux, et les systèmes à carreaux multiples sont moins susceptibles de se briser.

Intercalaires

IntercalairesLes intercalaires sont utilisés pour maintenir une séparation uniforme entre les carreaux de verre d’un vitrage. Les intercalaires traditionnels sont faits d’aluminium creux, un matériau qui conduit l’énergie aisément et qui constitue une source de perte de chaleur considérable. Des intercalaires isolants à faible conductivité faits de matériaux non métalliques, d’une combinaison de matériaux métalliques et non métalliques (hybride) ou de métaux à faible conductivité sont maintenant offerts sur le marché.

Les intercalaires à faible conductivité peuvent entraîner une amélioration du rendement thermique des vitrages de verre énergétique et à chargement de gaz des fenêtres, des portes avec fenêtre et des puits de lumière allant jusqu’à 20 p. 100. Ces intercalaires de meilleure qualité gardent également les rebords de la vitre intérieure plus chauds, réduisant ainsi la contrainte thermique exercée sur le verre et la possibilité de condensation en temps froid.

Coupe-brise

Les coupe-brise assurent l’étanchéité contre la pluie et la poussière et minimisent les fuites d’air aux joints mobiles d’une fenêtre, d’une porte avec fenêtre et d’un puits de lumière. Les joints de compression sont les types de coupe-brise les plus efficaces parce qu’ils peuvent être comprimés fermement entre le châssis mobile et le cadre.

Coupe-brise

En raison de la conception de certains types de fenêtres et de portes, il peut être impossible d’utiliser des joints de compression. Dans ces cas, les fabricants utilisent des coupe-brise à brosse pour créer un joint coulissant.

Quincaillerie

La quincaillerie des fenêtres ouvrantes comprend les charnières, les manivelles de battant, les poignées, les verrous, les gâches, etc. La bonne qualité de la quincaillerie améliore le rendement thermique et structural d’une fenêtre, d’une porte et d’un puits de lumière.

Les changements de température peuvent nuire à la durabilité de la quincaillerie. Si vous avez des problèmes avec une pièce de quincaillerie endommagée ou manquante, appelez votre fabricant ou fournisseur pour des pièces de rechange.