Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Résidentiel - Personnel

Menu

Équipement de climatisation et de ventilation –
Appareils de climatisation centrale

Puissance et installation

Les charges de refroidissement devraient être déterminées par un entrepreneur compétent, au moyen d'une méthode de mesure reconnue, par exemple celle de la norme CSA-F280-M90 : « Détermination de la puissance requise des appareils de chauffage et de refroidissement résidentiels ». Il est important d'exiger du vendeur une analyse détaillée des besoins et d'éviter de se contenter d'une évaluation approximative pour déterminer la puissance.

La dimension ou la capacité du climatiseur central doit correspondre précisément au résultat du calcul de la charge de refroidissement. Si l'appareil est surdimensionné, son cycle de fonctionnement sera trop court pour extraire efficacement l'humidité de l'air intérieur, qui demeurera alors froid et humide. Par contre, l'on ne pourra pas obtenir d'un appareil sous-dimensionné une température confortable les jours de grande chaleur.

Par ailleurs, le coût d'un climatiseur central est beaucoup plus proportionnel à sa grosseur que ne l'est celui d'un appareil de chauffage. Une surcapacité n'a pour effet que d'accroître le prix d'achat et la fréquence des cycles de fonctionnement et d'arrêt, ce qui réduit le rendement énergétique global de l'appareil.

Installation de climatisation centrale

Le coût d'installation d'un climatiseur central varie en fonction du type de système de chauffage de la maison. Ce coût sera plus élevé s'il faut modifier le réseau de conduits d'air ou augmenter la puissance de l'installation électrique pour être en mesure de répondre à l'augmentation de la demande d'énergie. Il est essentiel que l'entrepreneur suive de près les instructions du fabricant. On trouvera ci-après les directives d'ordre général dont il faut tenir compte lors de l'installation :

  • L'appareil extérieur ou le condenseur doit être installé dans un endroit ombragé et frais, où l'excès de chaleur sera facilement dissipé.
  • Cet emplacement doit également être choisi de manière à ce que le bruit produit par l'appareil extérieur ne gêne ni les occupants des lieux ni les voisins. Il faut donc prendre soin de placer l'appareil loin des patios, des fenêtres des chambres à coucher et des maisons adjacentes.
  • Dans le cas des constructions neuves, on peut envisager de fixer l'appareil extérieur au mur de la maison sur un support approprié, plutôt que sur un socle au sol, afin d'éviter d'avoir tôt ou tard à le remettre à niveau, en raison du tassement du remblai.
  • Comparativement à un système de chauffage, un climatiseur central exige généralement un débit d'air beaucoup plus grand. On peut alors opter pour un moteur de ventilateur à deux vitesses et à commande automatique de la vitesse, selon que le système fonctionne en mode de refroidissement ou de chauffage.
  • Les conduits qui transportent le frigorigène doivent être aussi courts que possible, et les interstices entre les conduits et le pourtour des trous percés dans le mur extérieur doivent être bourrés d'une substance élastique, tel que du mastic de plombier. Cela réduira le bruit, les vibrations et les fuites d'air.
  • Lorsqu'on enlève un vieux climatiseur central pour le remplacer par un neuf, il faut s'assurer que le serpentin intérieur est bien remplacé par un serpentin qui convient au nouvel appareil extérieur, sans quoi le nouveau climatiseur ne pourra fonctionner à son plein rendement.

Retour vers la liste de l'équipement de climatisation et de ventilation