Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Transport – Personnel

Menu

Acheter un véhicule éconergétique

Pour vous renseigner au sujet de la nouvelle taxe d'accise (écoprélèvement) sur les véhicules énergivores, consultez le site Web suivant : http://www.cra-arc.gc.ca/gncy/bdgt/2007/xcs-fra.html.

  • La consommation de carburant peut varier grandement d'un véhicule à l'autre. Que vous achetiez un véhicule neuf ou d'occasion, les choix que vous faites aujourd'hui vont soit vous faire économiser de l'argent (par la consommation réduite de carburant) ou vous coûter de l'argent pendant plusieurs années à venir.

  • Quelle serait sa taille idéale? C'est toujours une bonne idée d'éviter d'acheter un véhicule plus gros que nécessaire parce que les gros véhicules ont tendance à être plus lourds et à être dotés de moteurs plus gros et puissants. Envisagez donc d'acheter le véhicule le plus éconergétique qui répond à vos besoins quotidiens.

  • Si vous achetez un véhicule neuf, vérifiez l'étiquette ÉnerGuide pour obtenir sa cote de consommation de carburant estimative. Les étiquettes ÈnerGuide sont maintenant apposées sur tous les véhicules neufs et légers vendus au Canada.

  • Les cotes de consommation de carburant estimative des voitures, des camionnettes et des fourgonnettes neuves vendues au Canada sont également publiées dans le Guide de consommation de carburant, qui est gratuit. Vous pouvez le télécharger en format PDF ou composer le 1 800 387–2000 pour en commander un exemplaire sans frais. Les éditions antérieures étant disponibles, vous pouvez vérifier les cotes de consommation des véhicules d'occasion.

  • Jetez un coup d'œil à la liste des plus récents gagnants des prix ÈnerGuide, présentés chaque année aux constructeurs des véhicules les plus économiques en carburant dans différentes catégories : les voitures à deux places, sous-compactes, compactes, intermédiaires et grandes berlines, ainsi que les familiales, les fourgonnettes, les camionnettes et les véhicules à usages spéciaux.

  • Votre choix de boîte de vitesses aura un effet direct sur le coût du véhicule et sur sa consommation de carburant. En règle générale, une boîte de vitesses manuelle est plus éconergétique qu'une boîte de vitesses automatique, en supposant que vous changez correctement de vitesse. Si vous choisissez une boîte de vitesses automatique, les plus efficaces sont généralement celles qui ont le plus grand nombre de vitesses.

  • Les véhicules à quatre roues motrice ou à traction intégrale offrent une traction et un freinage supérieurs lorsque les routes sont glissantes, mais le poids et la friction causée par les pièces du système d'entraînement additionnel peuvent accroître la consommation de carburant de 5 à 10 p. 100 comparativement aux véhicules à deux roues motrices. Combien de fois utiliserez–vous cette option et avez–vous considéré les coûts additionnels de carburant de cette option, et ce, pour aussi longtemps que vous posséderez le véhicule?

  • Dans des conditions normales de conduite, les petits moteurs consomment moins de carburant que les gros moteurs. Choisissez le moteur le plus petit qui répond à vos besoins quotidiens.

  • Êtes–vous disposé à payer un supplément en carburant aussi longtemps que vous possédez le véhicule simplement pour avoir la commodité d'options telles que des fenêtres, des sièges et des miroirs à commande électrique? Plusieurs de ces options accroissent la consommation de carburant en ajoutant du poids, en augmentant la friction aérodynamique ou en exigeant plus de puissance du moteur.

  • Avez–vous vraiment besoin d'un climatiseur? Dans la conduite de ville, le fonctionnement d'un climatiseur par temps chaud peut accroître la consommation de carburant de plus de 20 p. 100. Envisagez d'utiliser le système de ventilation de la voiture et des options telles qu'un toit ouvrant et des vitres teintées.

  • Pour la plupart des conducteurs, un régulateur de vitesse économise du carburant sur les routes en maintenant la vitesse constante et en évitant les accélérations non voulues.

  • Examinez vos options en matière de carburant. Est–ce qu'un véhicule diesel économique en carburant répondra à vos besoins? Qu'en est–il du propane ou du gaz naturel qui produisent moins d'émissions de gaz à effet de serre et qui coûtent moins cher que l'essence ou le carburant diesel? Les mélanges à éthanol sont aussi largement utilisés par les automobilistes canadiens.

Véhicules électriques

Il existe trois principaux types de véhicules électriques pour le transport personnel :

  • Véhicules électriques hybrides

    Un véhicule hybride électrique (VHE) fonctionne à l’aide de deux sources d’énergie. La première source d'alimentation est un moteur à combustion interne conventionnel qui carbure à l’essence, au diesel ou à d’autres carburants de transport de remplacement. La seconde source d'alimentation est un moteur électrique alimenté par une batterie. Un véhicule hybride électrique n’a jamais besoin d’être branché; la batterie se recharge automatiquement au cours de la combustion interne du moteur et au moyen du freinage électrodynamique par récupération.

  • Véhicules hybrides électriques rechargeables

    Un véhicule hybride électrique rechargeable (VHER) fonctionne de la même façon qu’un véhicule hybride électrique puisqu’il est muni de deux sources d’alimentation. La différence est que pour ces véhicules, la recharge du moteur électrique est une option qui permet au véhicule de rouler à partir de l’électricité provenant du réseau électrique pour recharger la batterie. Un véhicule hybride électrique rechargeable possède habituellement une plus grosse batterie qu’un véhicule hybride conventionnel afin d’emmagasiner plus d’électricité provenant du réseau électrique – cette électricité peut servir à faire tourner le moteur électrique.

  • Véhicules entièrement électriques

    Un véhicule entièrement électrique fonctionne à l’aide d’un moteur électrique alimenté par des piles. Lorsque les piles sont faibles, un véhicule entièrement électrique doit être rechargé en le branchant au réseau électrique. Puisqu’il ne possède pas de moteur à combustion interne, un véhicule entièrement électrique n’a pas la même autonomie qu’un véhicule conventionnel, mais convient à bon nombre de déplacements quotidiens effectués par les Canadiens et Canadiennes. Un véhicule entièrement électrique est aussi appelé un « véhicule électrique pur » ou tout simplement « véhicule électrique ».

  • Véhicules électriques rechargeables

    Un véhicule électrique rechargeables (VER) fonctionne à l’aide d’un moteur électrique alimenté par des piles. Lorsque les piles sont faibles, un véhicule entièrement électrique doit être rechargé en le branchant au réseau électrique. Puisqu’il ne possède pas de moteur à combustion interne, un véhicule entièrement électrique n’a pas la même autonomie qu’un véhicule conventionnel, mais convient à bon nombre de déplacements quotidiens effectués par les Canadiens et Canadiennes. Un véhicule entièrement électrique est aussi appelé un « véhicule électrique pur » ou tout simplement « véhicule électrique ».

Disponibilité

On retrouve déjà des véhicules électriques hybrides sur les routes du Canada. Certains constructeurs de véhicules automobiles ont commencé de construire des VHER et des VER pour le marché canadien.

Avantages

  • Les véhicules électriques hybrides ont la même autonomie et la même facilité d’avitaillement que les véhicules conventionnels, mais consomment beaucoup moins de carburant et émettent moins de dioxyde de carbone en raison de leurs moteurs électriques et de leurs batteries, ce qui permet d’améliorer l'efficacité énergétique.

  • Un véhicule hybride électrique rechargeable met à profit le concept même du véhicule hybride en permettant au véhicule de consommer l’électricité produite par le réseau électrique. Cela permet de réduire les répercussions environnementales causées par les véhicules routiers.

  • Les véhicules entièrement électriques sont des véhicules sans émissions, puisque le moteur électrique ne produit pas d’émissions de gaz d'échappement lorsqu’il tourne.

Pour les véhicules hybrides électriques rechargeables et les véhicules entièrement électriques, il est important de prendre en considération la pollution créée au cours de la production de puissance électrique (c.-à-d. dans la cadre de la production d’électricité servant à recharger les piles). Au Canada, bien qu’une partie de l’électricité soit produite à l’aide de charbon, de mazout et de gaz naturel, près de 60 % de l’électricité est produite à l’aide de générateurs hydroélectriques et un autre 15 % est produit par des réacteurs nucléaires, qui ne polluent que très peu l’atmosphère.

Freinage électrodynamique par récupération

L’une des raisons pourquoi les véhicules électriques sont éconergétiques est leur capacité à profiter du freinage électrodynamique par récupération. Avec un véhicule conventionnel, chaque fois que les freins sont embrayés, la puissance active du véhicule est gaspillée en chaleur produite entre les plaquettes de frein et les disques ou les tambours de frein. Dans un véhicule électrique, lorsque le conducteur applique les freins, le moteur électrique est utilisé en marche arrière afin de stopper le véhicule et de produire de l’électricité. L’énergie électrique ainsi récupérée est emmagasinée dans la batterie du véhicule aux fins d’utilisation future.